Information DDCSPP

Informations de Thomas GUTHMANN, chef de service jeunesse, sport, vie associative, égalité.

Les pièces jointes pour les personnes souhaitant s'engager dans cette démarche sont disponibles ici et ici.

L'équipe municipale, le 06/07/2020.

 

 

La crise sanitaire a durement impacté le fonctionnement de notre société et démontré l'attente de solidarité et la volonté d'engagement de nos concitoyens.
Dans cet esprit, les jeunes volontaires inscrits au Service National Universel (SNU) proposent d'aider bénévolement les associations, les établissements, les collectivités ou les administrations dans l'accomplissement de leurs missions pour un retour plus rapide à une activité normale.
Une plateforme numérique (admin.snu.gouv.fr) permet à ces structures d'accueil de déposer des offres de mission et de trouver les jeunes volontaires dont elles ont besoin.
A partir de cet outil en ligne, les jeunes volontaires consulteront les missions, feront connaître leurs choix et seront ensuite affectés par le chef de projet départemental, généralement à proximité de leur domicile. La mission d'intérêt général est d'une durée de 12 jours ou de 84 heures, en continu ou en perlé.
Il est également possible qu'une structure construise une mission avec un volontaire SNU déjà identifié, et de la même manière un jeune volontaire pourrait décider d'entreprendre une démarche auprès d'une structure de proximité qu'il connaît déjà et lui proposer de définir avec elle une mission à faire apparaître sur la plateforme.

Ces missions concerneront le domaine des solidarités et de la santé au profit des personnes vulnérables afin de lutter contre l'exclusion et l'isolement, ou toute autre mission liée à la sortie de crise, mais elles pourront aussi être réalisées dans le domaine éducatif, les animations dans les quartiers politique de la ville, le tourisme, le sport, la citoyenneté, la culture, la sécurité, la défense et la mémoire, et plus généralement tout projet favorisant l'entraide, la solidarité, la mixité ou l'intergénérationnel.

Les structures qui souhaitent accueillir un jeune bénévole ont donc la possibilité de se diriger dès à présent vers la plateforme numérique (admin.snu.gouv.fr) pour y faire apparaître leurs besoins et les domaines dans lesquels elles souhaitent obtenir une aide en déposant une mission d'intérêt général. Le démarrage de l'action est possible dès le début des vacances d'été et jusqu'au 30 juin 2021 au plus tard.

Les jeunes volontaires n'ont bien sûr pas vocation à remplacer des professionnels absents, mais ils pourront apporter une aide précieuse aux professionnels en place, intervenir en appui ou répondre à des besoins non couverts.
Dès validation de la mission par l'équipe départementale SNU, un contrat d'engagement en mission d'intérêt général du SNU sera signé entre l'Etat, la structure d'accueil et le jeune volontaire.
En vous engageant dans cette démarche, vous permettrez également à un jeune de découvrir des champs nouveaux, de s'engager, de se montrer utile aux autres et de ressentir l'importance d'une action pour la collectivité.
Je vous remercie de bien vouloir diffuser largement cette information au sein de vos établissements et réseaux.